hormone bruleur de graisse

9 Hormones brule graisse : Comment les activer pour Maigrir ?

9 Hormones brule graisse : Comment les activer pour Maigrir ?
3.5 (70%) 2 votes

Est-ce que tu fais beaucoup d’efforts pour maigrir, mais tu as encore du mal à perdre du poids ? Il faut que tu saches que tes hormones ont une influence DIRECTE sur ta capacité à perdre du poids ou à stocker des graisses.

C’est quoi une hormone brûleur de graisse ?

hormone brule graisse

C’est quoi une hormone brule graisse ?

Tu as sans doute déjà entendu parler des hormones. Ces substances biochimiques produites par le corps afin que son fonctionnement soit optimal. Il est important de savoir qu’il existe plus de 50 hormones différentes et que chacune joue un rôle important dans le maintien de l’homéostasie. En d’autres termes : faire en sorte que tout se déroule correctement dans ton corps.

Par ailleurs, il arrive que parfois on n’arrive pas à perdre du poids, malgré un régime hormonal pour maigrir ou des activités physiques. Et la raison que l’on néglige souvent est : un déséquilibre hormonal.

En effet, certaines hormones sont liées à ton métabolisme ainsi qu’à ta capacité à obtenir de l’énergie, à perdre du gras, à développer ta masse musculaire ; voire même à stocker des graisses et à ton envie de manger. C’est pour cette raison que, par exemple, de nombreuses femmes connaissent certaines périodes dans leur vie durant lesquelles elles ne font que manger. C’est notamment le cas quand elles sont enceintes.

Un bon équilibre hormonal mettra donc ton organisme dans de bonnes conditions pour brûler tes graisses stockées, perdre du poids et être plus dynamique. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Melbourne et publiée dans la revue médicale « The New England Journal of Medicine » (ici en Anglais) a mis en avant l’impact de plusieurs hormones brûle graisse pour une perte de poids plus durable.

Quelles sont ces 9 hormones brûleur de graisse :

Il existe des hormones qui peuvent t’aider à activer ce processus de combustion des graisses. En voici quelques-unes avec des astuces pour les activer naturellement, afin de t’aider à perdre du poids rapidement.

Prêt(e) ??

1) La Leptine,une hormone brûle graisse : comment ça fonctionne ?

La leptine est une hormone digestive peptidique dont le rôle est de réguler les réserves de graisse dans l’organisme. Elle régule aussi l’appétit en envoyant un message signalant la satiété au cerveau. En sus, elle a un impact sur l’activité de la thyroïde, qui elle contrôle ton métabolisme basal (= donc qui contrôle le nombre de Calorie que tu va dépenser durant ta journée).

Le souci lié à l’hormone bruleuse de graisse leptine, connu sous le nom de résistance à la leptine, est dû à une suralimentation ou à une sous-alimentation régulière.

hormone bruleuse de graisse: la leptine

hormone bruleuse de graisse: la leptine

Ce qui fait que le signal envoyé au cerveau par l’hormone bruleuse de graisse leptine est brouillé ou ignoré. En réponse, le cerveau va penser qu’un corps doté d’un excès de graisse est en fait maigre. Donc, comme ton appétit ne baisse pas, tu manges plus, tu augmentes ta quantité de graisses stockées et tu grossis au fur et à mesure.

Que faire ? Pour influencer positivement cette hormone pour perdre du poids , il faut éviter de trop manger tout simplement ou de ne pas assez manger de façon chronique (les régimes hormonal pour maigrir drastiques).

En outre, tu dois changer tes habitudes alimentaires, car il est plus facile de consommer plus de nourriture lorsque ton régime alimentaire hormonal pour maigrir est principalement composé de glucides raffinés par exemples (pain blanc, pâtes blanches, viennoiseries, sucres rapides etc…). Lesquels sont moins rassasiants que les protéines, les bonnes graisses et les glucides complexes. En addition, il est conseillé de dormir suffisamment et de s’entraîner de façon intensive sur une courte durée.

2) Le Glucagon-like peptide-1

Le glucagon-like peptide-1 ou GLP-1 est une hormone incrétine pour perdre du poids, c’est-à-dire une hormone intestinale pour perdre du poids qui est sécrétée quand les nutriments pénétrant dans l’intestin.

Régime hormonal pour maigrir : le GLP-1

Régime hormonal pour maigrir : le GLP-1

C’est une hormone de satiété qui stimule la sécrétion d’insuline par les cellules bêta du pancréas, et par la même occasion, elle inhibe la sécrétion de glucagon. Oui, pas évidemment de comprendre, mais ce qu’il faut retenir est que grâce à cette propriété, le GLP-1 stabilise le niveau de ta glycémie (=ton taux de sucre sanguin)  entre les repas, réduisant ainsi ton appétit naturellement et ta prise alimentaire.

Découvre les rôles de l’insuline pour t’aider à perdre du poids

Que faire ? La première chose que tu devrais faire pour stimuler la production de l’hormone brule graisse glucagon-like peptide-1 est d’adopter un régime hormonal pour maigrir riche en protéines. Des études publiées dans les journaux Molecular Medicine Reports (ici en anglais) et Food Chemistry (ici en anglais) ont démontré que les aliments riches en protéines comme le poisson, les protéines de lactosérum et le yogourt augmentent les niveaux de GLP-1 et améliorent la sensibilité à l’insuline. En outre, il est aussi préconisé de manger des aliments riches en antioxydants, des légumes à feuilles vertes (épinards, chou frisé, etc.) et des aliments probiotiques.

3) La Testostérone : Une super hormone brûle graisse !

Déjà, chose importante. Si tu es une femme, ton corps produit également de la testostérone naturellement, mais beaucoup moins que les hommes.

La testostérone est une hormone stéroïdienne pour perdre du poids dotée de plusieurs propriétés. Elle est anabolique, ce qui veut dire qu’elle favorise et régule la synthèse des protéines. Soutenant par la suite le maintien et le développement de la masse musculaire…

Hormone qui brule les graisses : la testostérone

Hormone qui brule les graisses : la testostérone

Eh oui, ce qui explique entre autre que les hommes ont plus de masse musculaire que les femmes généralement et qu’ils ont plus de facilités à en créer.

La testostérone est androgénique, c’est-à-dire qu’elle favorise l’apparition de caractères masculins tels que l’approfondissement de la voix, les poils du visage et du corps. En matière de santé, la testostérone permet le développement des os et la régulation des tissus adipeux.

Que faire ? Dans l’objectif de stimuler la production de testostérone dans l’organisme, il est prôné de limiter ta consommation de sucre, d’aliments sucrés et même d’alcool. Plusieurs études scientifiques (ici et ici en anglais) ont conclu qu’une consommation d’alcool quotidienne (même modérée) contribuerait à réduire les niveaux de testostérone. Pratiquer régulièrement une activité physique t’aidera aussi à augmenter la production de cette hormone qui brûle les graisses. Il est également conseillé d’avoir une alimentation qui t’apporte suffisamment de vitamine D et de zinc. Vu que ces nutriments participent à la libération de cette hormone stéroïdienne pour perdre du poids.

Il est important de garder cette hormone pour perdre du poids stimulée avec l’âge car plus on prends de l’âge, moins en n’en stimule. Profitez-en les jeunot et jeunette 😉

4) La Cholécystokinine :

Libérée dans l’intestin grêle lorsque les matières grasses et les protéines sont consommées, la cholécystokinine (CCK) est une hormone peptidique gastro-intestinale pour perdre du poids….En somme c’est une hormone brule graisse qu’il nous faut 🙂

Oui désolé, pour les nom technique, mais je suis obligé de mettre les vrais noms.

Traitement hormonal pour maigrir : la cholécystokinine

Traitement hormonal pour maigrir : la cholécystokinine

La CCK fait partie des hormones de satiété pour perdre du poids parce qu’elle envoie un signal de satiété à ton cerveau et ralentit la vitesse de digestion. En d’autres termes, le CCK permet de te sentir rassasié plus longtemps et d’éviter de manger plus que nécessaire.

C’est pas génial ça ? 🙂

Que faire ? Dans le but d’augmenter le taux de cholécystokinine, tu dois avoir une alimentation chargée en protéines. Il faut aussi que tu manges des aliments qui sont des sources de matières grasses saines (poissons gras, noix, avocat, graine de lin, etc.) et pense à consommer des aliments riches en fibres alimentaires (tous les légumes, fruits, céréales complètes, noix etc…)

Voir mon article sur la protéine brûleur de graisse : existe-t-elle ou pas ?

Les fibres alimentaires nourrissent les bactéries de ton microbiote et ça c’est génial pour ta perte de poids et ton système immunitaire.

5) La Peptide YY : hormone brûleur de graisse

La Peptide YY (PYY) est une hormone pour perdre du poids de la famille du neuropeptide Y qui est libérée par la paroi gastro-intestinale. C’est une hormone satiétogène (encore) qui peut donner une sensation de satiété pouvant s’étendre sur plusieurs heures.

Des recherches publiées dans les revues scientifiques « Gut and Liver » (ici en anglais) et « The Journal of Physiology » (ici en anglais) ont d’ailleurs mis en avant le rôle que la PYY aurait dans le cadre d’une prise alimentaire réduite et la prévention du risque d’obésité.

Que faire ? La stratégie que tu devrais adopter pour augmenter la sécrétion de Peptide YY consiste à avoir un régime alimentaire hormonal pour maigrir pauvre en glucides. En complément, tu dois te focaliser sur les aliments non transformés afin de maintenir un niveau de glycémie stable. Ton alimentation devrait comprendre un apport riche en protéines d’origines animales ou végétales, de même qu’en fibres alimentaires.

6) L’Adiponectine : souvent oubliée

Des bonnes graisses pour activer l’adiponectine hormone brule graisse

L’adiponectine est une adipocytokine, ce qui signifie que c’est une molécule sécrétée par les tissus adipeux= tes graisses corporelles.

Cette hormone pour perdre du poids améliore ta sensibilité à l’insuline et augmente la capacité de tes muscles à utiliser les glucides comme source d’énergie. En plus, l’adiponectine joue également un rôle dans la stimulation de ton métabolisme, l’augmentation de la vitesse à laquelle ton organisme dégrade les graisses, et la régulation de l’appétit.

C’est une des meilleurs hormones brûle-graisse pour perdre du poids (souvent oubliée)

Que faire ? Afin de booster la sécrétion de cette hormone brule graisse aidant à perdre du poids, il t’est recommandé de réduire ton apport nutritionnel en glucides et de consommer des sources de gras mono-insaturés. À l’instar de l’huile d’olive et de colza, des avocats, des fruits oléagineux, etc. Essaye aussi d’être plus actif au cours de la journée et de pratiquer de façon régulière une activité sportive.

Si tu as tendance à fuir le lipides, il se peut que ton taux d’Adiponectine soit faible et c’est peut-être pour cela que ta perte de poids est ralentie, freinée.

7) L’Adrénaline pour les graisses résistantes :

L’adrénaline est une hormone de stress pour perdre du poids appartenant à la famille des catécholamines. Elle est libérée dans le sang par les glandes surrénales en réponse à un état de stress, d’émotions intenses (peur, colère…) ou encore pour préparer le corps à une activité physique. Ce qui se traduit par différentes réactions du corps comme une augmentation de la concentration, de la fréquence cardiaque, du métabolisme, de la pression artérielle ou encore des performances physiques.

Quelle hormone bruleur de graisse : l'adrénaline

Quelle hormone bruleur de graisse : l’adrénaline

En complément, la montée d’adrénaline envoie un signal au cerveau lui indiquant de déstocker les cellules graisseuses : YES !

C’est pourquoi l’adrénaline est une hormone permettant la combustion des graisses stockées pour apporter de l’énergie à l’organisme et soutenant la perte de poids. Comme le signale le Professor Steve Boutcher de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud, dans une étude publiée dans le « Journal of Obesity » (ici en anglais).

Que faire ? Aussi, pour produire de l’adrénaline, tu dois pratiquer une activité impliquant des efforts intenses. Par exemple des exercices de renforcement musculaire avec des poids, ou une séance de crossfit ou du HIIT avec des sprints, des sauts, etc.

En effet, comme je l’explique dans ma cette vidéo : Pour éjecter les graisses résistantes comme les graisses abdominales, il est très intéressant de stimuler l’adrénaline.

8) La Thyroïde: hormone brûleur de graisse

La thyroïde est une glande endocrine produisant des hormones, la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). Elles sont capables de réguler ton métabolisme. Cette régulation du métabolisme peut influer sur la capacité de ton organisme à brûler des calories.

Elles décident si tu vas brûler plus ou moins de Calories !

Que ce soit pendant un effort, les tâches quotidiennes ou au repos. Pour résumer, avoir un métabolisme rapide aide à rester mince et un métabolisme lent facilite la prise de poids. En outre, les hormones thyroïdiennes ont un rôle quant à l’assimilation des nutriments issus de l’alimentation (glucides, lipides, protéines).

Que faire ? Pour produire des hormones thyroïdiennes, la thyroïde a besoin d’oligoéléments en quantité suffisante. Il s’agit plus en particulier de l’iode, du sélénium et du zinc. En cas de carence en l’un de ces nutriments, le fonctionnement de la thyroïde peut ralentir. L’iode est apporté par les poissons, les fruits de mer, les œufs, les produits laitiers et les algues. Les sources de sélénium sont les graines de citrouille, la noix du Brésil, les abats ou les huîtres. Quant au zinc, tu le trouveras dans les huîtres, le foie de veau, les amandes et le chocolat noir.

Il est également préconisé de réduire ta consommation d’aliments goitrogènes, tels que les crucifères (brocoli, chou, radis, etc.), le manioc et les patates douces. Car ces derniers empêchent la glande thyroïde d’absorber l’iode.

9) L’hormone de croissance brûleur de graisse :

Je ne pouvais pas finir cet article sans te parler de cette hormone de croissance brûleur de graisse  ?

Encore une fois, il faut comprendre que homme comme femme nous les produisons NATURELLEMENT dans notre corps.

Hormone de croissance et perte de graisse

Hormone de croissance et perte de graisse

L’hormone de croissance brûleur de graisse, ou somatotropine, est sécrétée par une glande du cerveau appelée l’hypophyse. Une fois produite, elle descend jusqu’au foie où elle agit. Cette hormone de croissance brûleur de graisse stimule la combustion des graisses, en interagissant avec les tissus adipeux et en les incitant à décomposer et à brûler les graisses stockées. C’est d’ailleurs mis en évidence dans le cadre d’une étude publiée dans le journal « Hormone Research » (ici en anglais). En complément, la somatotropine favorise la croissance musculaire, confère une meilleure résistance à l’effort et aide à lutter contre le vieillissement.

Que faire ? La sécrétion d’hormones de croissance brûleur de graisse se déclenche durant le sommeil profond. Il est donc nécessaire de dormir au minimum 8 heures dans le but de maximiser cette production d’hormone de croissance et perte de graisse. En addition, tu dois suivre un régime alimentaire hormonal pour maigrir avec un apport riche en protéines. Les sources en protéines telles que la viande, les œufs, le poisson, les crustacés et les fruits de mer sont riches en acides aminés. Lesquels ont une action stimulante sur la sécrétion de somatotropine. C’est

La pratique d’exercices physiques intenses et explosifs est un autre moyen permettant de stimuler la production d’hormones de croissance brûleur de graisse. Les entraînements de type HIIT, Crossfit, ou exercices polyarticulaires, ont la propriété de mobiliser les fibres musculaires rapides qui libèrent naturellement de la somatotropine.

 

Conclusion et résumé sur ces hormones brûleur de graisse :

  • Comme tu l’as compris, pour perdre tes graisses corporelles : TOUT est une question d’HORMONES brule graisse (ou pas) !
  • Tes hormones sont stimulées ou au contraire inhibés selon ton alimentation, ton mode de vie, tes habitudes, ton stress, état d’esprit, tes actions passés, ton environnement et une partie génétique.
  • Voici ce qu’il faudrait faire pour perdre du poids : Ne pas faire de régime  drastique hormonal pour maigrir et manger suffisamment, manger peu de glucides, une quantité suffisante de protéines (adaptée à tes besoins), des bonnes graisses, beaucoup de légumes/fruits (car riche en fibres alimentaires), éviter l’alcool trop souvent, faire une activité physique régulière (intensive de préférence pour les graisses du ventre), dormir suffisamment, éviter le stress, consommer des fruits de mer. Voir des idées de menu pour un régime brûle graisse.
  • Il est possible que tout ces conseils te parraissent floue dans la mise en pratique. Tu dois avoir des questions du type « comment remplir mon assiette ? Comment savoir ce que contient mon assiette ? Est-ce que je mange trop ou pas assez ? Etc… »
  • Je vais te conseiller petit à petit vers toutes ces questions, mais avant toute chose l’étape préalable de toute perte de poids est de vérifier si quelque chose freine ta perte de poids actuellement.
    En réalité, reconnaître si aujourd’hui UNE ou plusieurs hormones freinent ta perte de poids ou t’empêche de maigrir.
  • Réalise ton TEST/DIAGNOSTIC gratuit afin de vérifier si un ennemi t’empêche de perdre du poids et reçois une mini formation de conseils également juste derrière.
About The Author

Al CUKOVIC

Al CUKOVIC, 31 ans, Coach Nutrition (Scientifique) sans frustration. Créateur du système Neuro-Nutritif et nomade digital. J'aide les femmes et les hommes à perdre leurs poids sans frustration et AVEC motivation en nous basant sur la science.

Leave A Response

* Denotes Required Field